Metaverse, téléportation immédiate

Metaverse par-ci, Métavers par-là… Difficile d’échapper à la déferlante de ce nouveau Buzzword depuis le 28 octobre dernier. Ce jour-là, Mark Zuckerberg a présenté au monde sa vision à court et moyen termes de la réalité virtuelle. A l’appui, changement de nom de son entreprise Facebook, rebaptisée Meta pour mieux souligner le virage qu’il entend opérer ! Gros plan sur les enjeux et les perspectives entourant cette authentique révolution numérique, qui promet de propulser les Internet dans une nouvelle dimension… Continue reading « Metaverse, téléportation immédiate »

Des histoires et des actes : les marques actrices du changement

Les grandes marques ont cultivé leur histoire pour donner du sens à leur communication, guider leurs changements, mobiliser les émotions.

Mais les bonnes histoires de marques doivent s’écrire aujourd’hui en s’appuyant sur des actions, des preuves. Les marques ne peuvent pas se contenter de promesses : 71 % des consommateurs ont peu confiance dans le fait que les marques tiendront leurs promesses (Etude Meaningful Brands® par Havas Group).

Continue reading « Des histoires et des actes : les marques actrices du changement »

Le nouveau consommateur & son parcours d’achats

Le Baromètre ECHO vague 4 : parcours d’achat et « Moments Of Truth », réalisé par Alexandra Olivetti de OpenedMind et Cyrille Chaudoit Scanblog, met l’accent sur la fracture qui serait en train de se créer entre ceux qui font un usage régulier d’Internet qualifié d’usage fonctionnel (les « réguliers 52% ») et ceux, les accros (47%), qui font un usage intensif du Net qui devient une sorte de prolongement de la vie quotidienne.

Les accros vivent en ligne. Ils ont plus confiance dans les informations issues du Net. Ils sont plus équipés. Ils s’expriment plus. Ils réseautent plus…

Ils représenteraient la figure type du nouveau consommateur !

Quels impacts ont les médias sociaux sur le parcours d’achat du consommateur ? Quels sont les « moments de vérités » ? A découvrir dans ce nouveau baromètre ECHO.




Les commentaires positifs font-ils augmenter les ventes ?

Une critique positive sur le Web telle que “très bon appareil photo” fait-il augmenter les ventes ?

Je parie que vous vous prononceriez pour le oui !

Et bien non, un tel commentaire aurait au contraire tendance à réduire les ventes de 0,2% !

Pourquoi ? Parce que les utilisateurs prennent les critiques dans leur contexte.  Les critiques trop simplistes ou trop élogieuses ne sont pas assez pertinentes pour motiver un acte d’achat. Par contre, les critique, même négatives, à condition d’être argumentées et bien écrites favorisaient les ventes des produits concernés car elles donneraient confiance aux consommateurs : « je connais les limites du produit, mais il conviendra parfaitement à l’utilisation que je dois en faire ». Le consommateur mesurerait ainsi mieux le risque qu’il prend grâce aux commentaires négatifs.

C’est dans tous les cas les résultats des études menées par Panagiotis G. Ipeirotis sur la valeur de la réputation en ligne et l’influence qu’ont les critiques de consommateurs sur nos décisions. A l’occasion de la conférence Strata 2011, sur les BigData, il est revenu sur ses dernières recherches en la matière.


 

View more presentations from Panos Ipeirotis

Ces recherches sont très intéressantes dans le contexte actuel où les faux commentaires font polémique !

Via



Quel est le média le plus influent : TV, écrit ou web ?

Vous pensez certainement que le classement est le suivant :

  1. Télévision
  2. Presse écrite
  3. Web

Détrompez-vous c’est tout le contraire ! Le web serait deux fois plus influent que la télé et huit fois plus que le print. Etonnant, non ?

C’est ce que nous apprend l’étude conjointe réalisée par Fleishman-Hillard et Harris Interactive : « Digital Influence Index (DII)« .

Fleishman-Hillard/Harris Interactive Digital Influence Index

Cette étude a été réalisée en Angleterre, Allemagne et France et avait pour but de mesurer l’impact des différents médias sur les comportements des consommateurs de ces différents pays.

Les conclusions de cette étude font l’objet d’un white paper que vous pouvez télécharger ici. Nous retenons principalement :

  • Internet est deux fois plus influent que la télé et près de huit fois plus que les médias traditionnels print.
  • Chaque fois qu’une décision d’achat est importante, le consommateur utilise le net pour connaître l’opinion de ses pairs.
  • Enfin et cela peut paraître assez paradoxale, si une grande majorité (66 %) de consommateurs déclarent qu’Internet leur permet de prendre de meilleures décisions, 72 % d’entre eux déclarent ne pas avoir confiance dans l’information publiée sur le net par les entreprises.

Malgré ces résultats beaucoup d’annonceurs sous-estiment encore le web dans leur mix marketing. Cette étude aborde les divers comportements et décisions des e-consommateurs et donne ainsi des clés pour mieux appréhender ce média ultra stratégique.

Via : Michelle Blanc